ISG Index™ : le marché du sourcing atteint un niveau record en zone EMEA au 4ème trimestre et augmente de 18%

  • Le marché du sourcing est en forte croissance au quatrième trimestre, surtout dans la région EMEA, mais aussi dans le reste du monde :
    • En France, la valeur contractuelle annuelle (VCA) des services managés a connu son meilleur trimestre depuis 10 ans, soit une hausse de 83% (386 millions d’euros)
    • La valeur combinée des contrats en zone EMEA atteint le chiffre record de 5,1 milliards d'euros, soit une hausse de 18%.
    • La VCA du cloud « as-a-service » enregistre également son plus haut niveau trimestriel, propulsée par les contrats de l’IaaS
    • Celle des contrats signés dans la zone EMEA pour des services managés est quant à elle en hausse de 14% grâce aux cinq méga-contrats signés dans la région

PARIS, France, le 03 février 2021 - En dépit des effets de la pandémie, le marché du sourcing en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA) a enregistré sa meilleure performance trimestrielle, avec une demande record de services cloud et une résurgence des services managés, selon le dernier rapport sur l'état de l'industrie d'Information Services Group (ISG) (Nasdaq : III), cabinet de conseil et de recherche mondial spécialiste des technologies. 

L’ISG Index™ pour la région EMEA prend en compte dans ses statistiques les contrats d’externalisation d’une valeur annuelle d’au moins 5 millions d’euros. Cette édition démontre qu’en 2020 dans la région EMEA, la valeur annuelle combinée des contrats as-a-service et services managés a atteint le chiffre record de 5,1 milliards d'euros, soit une hausse de 18 %.

La valeur contractuelle annuelle (VCA) des contrats as-a-service ont également enregistré un record trimestriel de 1,8 milliard d'euros, soit une hausse de 25 % par rapport à l'année précédente, car les entreprises continuent à transférer davantage de leur travail vers le cloud. L’IaaS a augmenté de 34 %, pour atteindre 1,3 milliard d'euros, tandis que le SaaS a augmenté de 5 %, pour atteindre 479 millions d'euros.

Grâce à cinq méga-opérations dans la région EMEA, y compris des contrats avec Siemens et Daimler dans la région DACH, la VCA des services managés a progressé de 14 %, pour atteindre 3,3 milliards d'euros, stimulée par une croissance de 55% de l’externalisation (ITO), qui a atteint 3,0 milliards d'euros. Quant au segment du BPO, ce marché a connu une baisse de 66 % pour atteindre 331 millions d'euros, seul défaut d'un trimestre par ailleurs excellent.

"La région EMEA a vu son meilleur trimestre depuis toujours, avec une VCA combinée en hausse de 35 % par rapport au troisième trimestre. Cette croissance s’explique par les cinq méga-contrats de services managés, dont deux dans le secteur manufacturier de la région DACH avec Siemens et Daimler", a indiqué Lyonel Roüast, Partner & President d’ISG pour la zone SEMEA. " Les services cloud ont également rebondi après la crise au milieu de l'année pour atteindre un trimestre record".

En 2020, la VCA combinée a atteint un niveau record de 17 milliards d'euros, soit une hausse de 7 %, stimulée par la VCA des services as-a-service qui a augmenté de 15 %, et a obtenu un record de 6,9 milliards d’euros. La VCA des services managés a augmenté de 2 %, pour atteindre 10 milliards d'euros, malgré une baisse causée par la Covid-19 au deuxième trimestre.

Parmi des services managés, la VCA de l’outsourcing a connu une hausse de 21 % sur l'ensemble de l'année, pour atteindre 8,7 milliards d'euros, grâce à plusieurs contrats importants conclus au quatrième trimestre. Parmi les nouveaux contrats, Infosys a remporté un méga-accord de 8 ans avec Daimler pour une révision de l'infrastructure, tandis que Wipro a signé un mégacontrat avec le grossiste allemand Metro AG pour lancer un centre d'innovation numérique à Düsseldorf, qui soutiendra également d'autres clients dans la région.

La VCA de l’externalisation des processus d'affaires (BPO), a cependant chuté précipitamment de 50 %, à 1,3 milliard d'euros, contre une forte performance en 2019. Comme dans les autres régions, la gestion des installations et les centres de contact ont faibli dans la région EMEA.

Quant aux services cloud as-a-service, l'IaaS a augmenté de 23 %, pour atteindre 5,1 milliards, alors que les hyperscalers se battent pour la suprématie du marché. Parmi les plus gros contrats, Nokia a obtenu un contrat de 5 ans avec Google pour remplacer l'infrastructure informatique des centres de contact par le Google Cloud. Dans l’intervalle, AWS a également signé un accord de 5 ans avec la banque Standard Chartered, et Microsoft Azure a signé un contrat de 7 ans avec Deutsche Telekom pour des services dans le cloud.

La VCA de SaaS a baissé de 3 % pour atteindre 1,8 milliard d'euros, malgré un certain nombre d'accords importants signés, notamment le contrat de SAP avec Rabobank pour S/4HANA, l'accord d'Oracle avec Aegon pour le Fusion Cloud ERP, et l'accord de Salesforce avec Bentley Motors au Royaume-Uni.

Détails par marchés

En France, la VCA des services managés a presque doublé au quatrième trimestre, soit une hausse de 83% pour atteindre 386 millions d’euros, son meilleur trimestre depuis le quatrième trimestre de 2011. Ce résultat est dû à un nombre important de transactions de taille moyenne.

« Cette dynamique arrive dans un contexte où les besoins créés par la pandémie se sont imposés de manière brutale et intense. La VCA des services managés en France a presque doublé fin 2020 et a atteint son meilleur trimestre depuis 2011. La migration massive vers le cloud a encore de beaux jours devant elle, on peut donc s’attendre à ce que ces chiffres restent globalement très hauts en 2021. », explique Lyonel Roüast, Partner & President d'ISG pour la zone SEMEA.

Grâce aux contrats passés par Siemens et Daimler, ainsi que de l'accord de TCS avec Postbank Systems, la VCA des services managés dans la région DACH a enregistré une hausse de 90%, pour atteindre 1,7 milliard d'euros. C’est la plus forte croissance pour les services managés dans la région EMEA au quatrième trimestre.

La valeur contractuelle du marché britannique des services managés, quant à lui, a chuté de 32 % au quatrième trimestre, à 704 millions d’euros – un résultat toujours solide mais en baisse par rapport à la même période en 2019. Parmi les opérations marquantes sur ce marché, on peut citer le contrat de services pluriannuel de TCS avec l'unité financière de Prudential Financial, Pramerica Systems Ireland.

Prévisions mondiales pour 2021

ISG prévoit que la VCA du marché des services cloud augmentera de 20 % au niveau mondial en 2021, et que celle du marché des services managés enregistrera une hausse de 3 %.

À propos de l'ISG Index™

L’ISG Index™ est une référence pour la veille du marché mondial de la technologie et des services aux entreprises. Aujourd’hui à son 73e trimestre consécutif, l’ISG Index™ étudie les dernières données et tendances de l'industrie à l’attention des analystes financiers, des acheteurs en entreprise, des fournisseurs de services et de logiciels, des juristes, des universitaires et des médias. En 2016, l’ISG Index a été étendu au marché as-as-service en plein essor, afin d’évaluer l’impact considérable des services cloud sur la transformation numérique des entreprises. ISG analyse également continuellement les technologies d’automatisation et autres technologies numériques dans ses présentations trimestrielles ISG Index™.

Pour plus d'informations sur l'ISG Index, rendez-vous sur cette page.

À propos d'ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq : III) est un cabinet mondial de conseil et de recherche en technologie de premier plan. Partenaire commercial de confiance de plus de 700 clients, y compris plus de 75 des 100 plus importantes entreprises du monde, ISG s'est engagé à aider les entreprises, les organisations du secteur public ainsi que les fournisseurs de services et technologies à atteindre l'excellence opérationnelle et à bénéficier d'une croissance plus rapide. Le cabinet est spécialisé dans les services de transformation numérique, comprenant les analyses du cloud, des données et de l'autonomisation ; les conseils en sourcing ; les services de gestion des risques et de la gouvernance ; les services d'opérateurs réseau ; la conception de stratégies et d'opérations ; la gestion du changement ; la connaissance du marché, ainsi que la recherche et l'analyse des technologies. Fondé en 2006, et basé à Stamford, dans le Connecticut (États-Unis), ISG emploie plus de 1 300 professionnels aptes au numérique opérant dans plus de 20 pays ; une équipe mondiale connue pour sa réflexion innovante, son influence sur le marché, son expertise approfondie de la technologie et du secteur, ainsi que ses capacités de classe mondiale en termes de recherche et d'analyse basées sur les données de places de marché les plus complètes de l'industrie.

Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.isg-one.com.